Si j’avais…

Posté par Pierre Vaissiere le 14 avril 2017

Si j’avais du souffle je ferais le vent
çui qui décoiffe, çui qui bise ou qui burle
mais aux tiédeurs je me ferais tendre et aimable risée
sur l’étang frémissant
Si j’avais du souffle je partirais à Murano

Si j’avais de la terre je ferais barrage
j’assècherais les larmes celles en crue des malheurs
me ferais jardinier céramiste ou sculpteur
j’élèverais des tertres où pousseraient des croix
Si j’avais de la terre je ferais fossoyeur

Si j’avais de l’eau je courrais les limagnes
y déposerais le limon
je laverais les sanies emporterais les souillures
j’arroserais les roses humecterais des lèvres
noierais les désespoirs
Si j’avais de l’eau je n’en mettrais pas
la moindre goutte dans mon vin

Si j’avais du vide je ferais terrier
tunnels caves et mines
creuserais des métros souterrains des caveaux infernaux
où faire grise mine
un abîme
des tubes et tuyaux qu’on se refilerait
je ferais poinçonneur
Si j’avais du vide je serais béance
pour y jeter oubli fleurs et photos fanées
Si j’avais du vide je le remplirais d’absence

Si j’avais du soleil je ferais le feu
j’incendierais les joues des gamines
à blanc je rougirais le fer
je réchaufferais le froid
rallumerais les coeurs éteints mal étreints
ravivrais les couleurs passées
je frangerais d’ocre les horizons au soir venu
Si j’avais du soleil je brunirais les visages
les burinerais

Si j’avais du souci je me ferais bouquet
un de mai, un de novembre
çui qu’on offre pour faire gentil
j’ornerais les vestibules aux tentures noires
j’honorerais le vivant embaumerais les défunts
Si j’avais du souci je n’aurais pas besoin de m’en faire

Si j’avais du temps je me ferais horloge
sablier montre à gousset
je déchausserais mes aiguilles
effacerais les chiffres
gripperais les mécanismes
je ne perdrais plus de temps à vouloir le gagner
Si j’avais du temps je l’enfouirais sous la tombe d’un poète
un jour de grand vent jour de pluie de vide épais
à Hiroshima
rue du Sans souci

Laisser un commentaire

 

célia dojan |
marietheresedarcquetassin |
Le blog de Lyllie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | meslectures14
| je m'en vais vers l'arbre v...
| Ecrits d'OBI