Une balle assassine

Posté par Pierre Vaissiere le 22 novembre 2015

Au froid dans ma robe de métal froid
acier et laiton rutilants
parfait design
mouvement

J’entre dans la chambre
j’attends
L’impatience me gagne
quand verrai-je le jour ?

C’est le tunnel
la lueur au bout
m’appelle
Assourdie je jaillis

Déchirure de l’air
qui s’écarte
Je ne quitte pas des yeux la ligne de mire
la suivre
l’épouser
tenir
fendre l’éther
jusqu’à la cible
y pénétrer
en force
m’y écraser
sacrifice

éclatement fournaise
violence
bris de vitres
irruption
la coquille craque
le crâne explose
tant pis
continuer
éruption

de l’autre côté du tunnel
le ciel, la terre, les eaux ont rougi
c’est le feu

Au chaud dans ma robe de soie incarnat
lave et nectar me baignent
Viennent les ombres

Laisser un commentaire

 

célia dojan |
marietheresedarcquetassin |
Le blog de Lyllie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | meslectures14
| je m'en vais vers l'arbre v...
| Ecrits d'OBI