Arbre

Posté par Pierre Vaissiere le 2 novembre 2014

J’ai été déposé graine.
Avec juste ce qu’il faut d’aide de la vie pour m’assurer un devenir, fut-il fugace.
En terre ou entre les pierres, j’ai poussé mes racines, comme j’ai pu le faire, adroit ou maladroit.
J’ai puisé ce que j’ai pu puiser, sans épuiser le sol qui me nourrit.
J’ai vu grandir ma tige, l’ai vue devenir tronc.
J’ai vu grandir mon tronc, l’ai vu croître pour produire les ramures.
J’ai vu bourgeonner les ramures, les voir engendrer feuilles et fruits.
J’ai offert aux oiseaux de quoi se poser ou nidifier, j’ai protégé le nomade en errance.
J’ai goûté aux émois de deux gamins et leur ai joué un de mes tours avec un allié orageux.
J’ai vu leurs premiers ébats amoureux et m’en suis réjoui.
Parce que j’ai vécu, j’ai connu les outrages du temps, mais aussi ses bienfaits.
D’arbre, je suis devenu bois. Celui dont on fait tant de choses,
je ne les nommerai pas.
Au final, on m’a incinéré, ce qui m’a permis, une dernière fois, de réchauffer cœurs et vieux os.
De là-haut où je ne suis pas (ce sont les croyances des arbres de ma condition),
je ne vois pas ma nombreuse descendance, mais je la sais vivante et porteuse de vie.

Laisser un commentaire

 

célia dojan |
marietheresedarcquetassin |
Le blog de Lyllie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | meslectures14
| je m'en vais vers l'arbre v...
| Ecrits d'OBI