Oiseaux de passage

Posté par Pierre Vaissiere le 18 août 2013

Le vent s’est engoufré
sous la soutane du dernier curé en soutane.
Il l’a soulevé, enlevé, élevé.
Lorsqu’il n’est plus devenu qu’un point noir
disparaissant au firmament,
j’ai compris que
plus jamais
les oiseaux de passage ne sillonneraient le ciel.
On était un 15 août

Publié dans temps qui passe | Pas de Commentaire »

 

célia dojan |
marietheresedarcquetassin |
Le blog de Lyllie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | meslectures14
| je m'en vais vers l'arbre v...
| Ecrits d'OBI