Son empreinte dissout l’absence

Posté par Pierre Vaissiere le 20 mars 2012

Lui murmurer, dire,
chanter tout doux d’abord,
puis fort,
Non que son coeur ne sache entendre,
mais pour que le vent témoigne.

Il pense aux soleils.
Ces poussières de lumière que sa présence
pose ici et là,  partout.
Qu’elle soit là, d’ailleurs, ou ailleurs.

Sa pensée d’elle irise les grisailles,
réchauffe la demeure,
ouvre une fenêtre puis une autre,
une porte.

Son empreinte dissout l’absence
qui s’enfuit
tandis qu’elle va, s’en allant.

La voilà, présente,
cadeau que la vie lui offre.
Il la reconnaît.

Publié dans Histoires d'humains | Pas de Commentaire »

La lueur des étoiles

Posté par Pierre Vaissiere le 16 mars 2012

Je fouille les poubelles de mon inconscient

Elle fait les poubelles de mon immeuble

Je ramène chez mon psy ce quye j’y ai trouvé

Elle ramène à ses enfants de quoi ne pas mourir de faim

Je le paie pour m’entendre dire que je suis malheureux

elle se tait, les regarde manger

 

Je geins,me plains

Elle gémit, se tait

 

 

J’invite ma chérie dans un restau

pas si cher que ça

elle invite ses enfants à se satisfaire de ça

je rote, je pète, je défèque

ils rêvent à ce qu’ils mangeront demain, peut-être

 

Je compatis, je prie, j’espère pour eux que…

Ils savent, ils regardent tomber la nuit

s’imaginant que les lueurs sont celles des étoiles

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Lorsque la Terre s’est arrêtée de tourner

Posté par Pierre Vaissiere le 13 mars 2012

Il a marché, marché, marché, encore marché.
Lorsqu’il s’est arrêté de marcher
La Terre s’est arrêtée de tourner.

Il a rêvé, rêvé, longuement rêvé.
Lorsqu’il s’est réveillé
C’était le silence du vide,
Celui du rien,
Celui de la solitude,
Celui de la plénitude.

Il a souri.

Publié dans Histoires d'humains | Pas de Commentaire »

 

célia dojan |
marietheresedarcquetassin |
Le blog de Lyllie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | meslectures14
| je m'en vais vers l'arbre v...
| Ecrits d'OBI