Le temps jamais n’effacera le visage des malentendus

Posté par Pierre Vaissiere le 15 février 2011

Le temps jamais n'effacera le visage des malentendus dans Histoires d'humains anniversaire2

Le temps jamais n’effacera
Le visage des malentendus
Les âges ne nous rendront pas
Les messages non parvenus

Destinataire inconnue, nue
Sous le vent qui chasse tes traces
Je m’enferme dans la nuit rapace
Aux tumultes d’innombrables nues
Elles se déchirent on s’aperçoit
Renaissent, soudain il fait grand froid

Chacun met ce qu’il peut dans ses bagages
Sur l’autre on est en retard d’un lointain voyage
On se cherche on s’effleure on croit s’être trouvé
Le temps d’un rêve les chimères sont levées

Hauts murs d’une tour glacée
Où meurent nos élans fourvoyés
Rempart de notre solitude
Les ans n’épargneront que vous
Se moquant de nos inquiétudes
Se jouant de nous pauvres fous

On se croit figurant dans le même paysage
Jamais pourtant nos vies ne font même naufrage
On s’imagine parler un seul et même langage
Nos mots ne chantent pas de semblables images

Laisser un commentaire

 

célia dojan |
marietheresedarcquetassin |
Le blog de Lyllie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | meslectures14
| je m'en vais vers l'arbre v...
| Ecrits d'OBI